en
Français Anglais
Retour

Quand faire un signalement?

Il est tout à fait normal de ne pas savoir quand faire un signalement à la DPJ et d’hésiter à prendre le téléphone afin de signaler une situation. Il arrive qu’on ait peur de déranger ou encore, qu’on craigne certaines conséquences pour nous ou pour les parents de l’enfant. On peut également être incertain de la présence d’un danger réel. En cas de doute, il vaut mieux appeler le service de réception et de traitement des signalements et parler à des spécialistes qui pourront répondre à vos questions. Cet appel ne sera pas considéré comme un signalement. Il s’agit plutôt d’un service de consultation confidentiel et est offert gratuitement. Par la suite, si vous jugez qu’il y a lieu de faire un signalement officiel, le répondant sera en mesure de prendre les informations nécessaires.

La DPJ peut seulement intervenir à la suite d’un signalement¹. Le terme « signaler » signifie informer la DPJ qu’un enfant vit des difficultés au point où on s’inquiète de son avenir ou des dangers qui le menacent. Le signalement peut être fait par téléphone ou par courriel. Pour qu’un signalement soit efficace, la personne qui appelle doit fournir le plus d’informations possible : le nom de l’enfant, son âge approximatif, l’adresse et le lieu où on peut le trouver, ce qu’on sait de son milieu de vie, de sa famille et de ses amis ainsi que les renseignements nous portant à croire que cet enfant a besoin d’aide.

Lorsque la DPJ reçoit un signalement, elle doit évaluer sommairement la situation de l’enfant. Par la suite, si l’évaluation démontre que les craintes sont valables, elle effectuera une évaluation plus approfondie pour déterminer s’il y a lieu d’intervenir auprès de l’enfant et de la famille. Si une personne fait un signalement mais que l’enquête n’amène rien de concluant, le dossier sera alors fermé.

En tout temps, seulement la DPJ connaîtra l’identité du signaleur. L’identité de la personne qui signale un cas est confidentielle et ne peut être dévoilée en aucune façon, sauf avec l’accord de cette personne.

Il est important de noter que le signalement est obligatoire lorsque :

  • Vous êtes un professionnel qui, par la nature même de votre profession, donne des soins ou toute autre forme d’assistance à des enfants (enseignant, préposé dans un service de garde, policier, professionnel de la santé, etc.);
  • Toute autre personne, quelle que soit son activité professionnelle et la manière dont elle a appris ce qu’elle doit, qui apprend qu’un enfant a subit des abus sexuels et des abus physiques;
  • Un enfant vous signale qu’un autre enfant ou lui-même subit une situation qui compromet sa sécurité ou son développement.

Pour joindre la DPJ, composez le 1-800-567-8520.
Ouvert 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par année.

 

¹Article 39 LPJ


Bernier Fournier